Un long week-end à Lisbonne #2: voyage au pays des chuchoteurs

Une des premières choses qui m’a frappée en arrivant au Portugal c’est que si je pouvais imaginer me débrouiller en lisant les panneaux, les affiches et même les explications dans les musées avec un peu d’imagination, en revanche, impossible de comprendre un traître mot à la moindre discussion.

Passé l’agacement et la frustration, on a réussi à trouver un terrain d’entente avec les Portugais ce qui nous a évité de mourir de faim sans même avoir pu et de poser quelques questions simples et basiques sur l’évolution politico-économique du Portugal depuis la Révolution des œillets.

Du coup, libérée de toute contrainte, j’ai fini par m’émerveiller de ne rien entraver au portugais et me suis laissée porter par les sonorités de la langue…. Et grande révélation : cette langue n’est que chatouillement, chuintements et autres mots commençant en ch. Les Portuguais sont des chuchoteurs ! Exotique, non ?

****

Sinon, pour cette seconde journée (retrouver le premier épisode ici) nous avons passé la matinée chez le Marquis de Fronteira, en toute simplicité. Il nous a reçus dans son pavillon de chasse. Une jolie surprise ce château construit au milieu de la campagne et qui il y a encore 50 ans n’était environné que d’arbres et de verdure et où se promenaient biches et sangliers. La vue est aujourd’hui un peu moins riante mais avec un peu d’imagination, on arrive à gommer les barres de HLM en face et le passage du temps pour se laisser emporter par la magie du lieu.

Marquis da Fronteira (25)Marquis da Fronteira (12) Marquis da Fronteira (14) Marquis da Fronteira (15)Palacio da Fronteira_Lisbonne_PortugalMarquis da Fronteira (17)DSC_1138Palacio da Fronteira_LisbonneMarquis da Fronteira (21)Marquis da Fronteira (3)Marquis da Fronteira (23)

Affamés par toute cette connaissance, nous allons à LX Factory, un ancien complexe d’usines transformé en un lieu chouette comme tout pour prendre un verre, manger shopper et bosser (un peu). Stop à La Cantina, un ancien entrepôt avec du mobilier industriel récupéré à droite et à gauche, des chaises en fer rouges et bleus, un four à pain, des grandes tablées, une cuisine pas chichiteuse avec des produits frais pour terminer par un dessert chez Landeau qui se veut le meilleur gâteau au chocolat de Lisbonne. Une tuerie, je confirme!
D’ailleurs, vous lui trouvez pas des airs de la boutique de Juliette dans « Chocolat »? Vous savez le film où elle était venue s’installer dans un petit village français. Celui avec des apparitions trop brèves de Johnny Deep… aaaahh Johnny…

La cantina_LX Factory_Lisbonne (1)La cantina_LX Factory_Lisbonne (2)La Cantina_LisbonLandeau_LX Factory_Lisbonne (1)LX Factory_Landeau_lisbonne

Et pour finir sur la note culture, nous sautons dans le premier bus (le tram 15 y va aussi) direction Belem, son monastère, sa tour, son monument aux découvreurs enthousiastes, pressés d’être les premiers et pour terminer la collection Berardo d’art moderne et contemporain qui vaut bien le détour. Eclectique et curieux le Berardo.

Pour terminer la journée en beauté, stop pour manger des pasteis de Bêlem, tièdes, des petits flans ronds servis tièdes dans l’institution. Une adresse toujours aussi incontournable. Et sans hésiter toujours les meilleurs pasteis de Lisbonne!

Belem

Palacio da Fronteira. Ouvert uniquement le matin, visite guidée à 11h ou 12h. Entrée 7,50€.
Pour s’y rendre, M° Jardim Zoologico, puis 20 minutes de marche au milieu de la voie ferré et de l’autoroute. Fermé dimanche et jours fériés. 

LX Factory¸ Rua Rodrigues de Faria 103, 1300 Lisboa, Portugal. A côté du Museu da Carris, sur la route de Belem.
Ouvert tous les jours de 06h à 04h du matin.
La Cantina – ouvert tous les jours pour le déjeuner de 12h à 15h et également certains soirs.
Landeau, le meilleur gâteau au chocolat jamais goûté. Ouvert tous les jours de 12h à 19h.

Pasteis de Belem, 84 rua de Belem, Belém 1300-085, Portugal. Ouvert tous les jours de 08h à 23h.

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

9 comments on “Un long week-end à Lisbonne #2: voyage au pays des chuchoteurs

    • Ils sont en train de planter des haies qui devraient peut-être lui permettre de retrouver son aspect original dans 50 ans 😉

      • C’est fou d’en arriver là mais au moins ils ont compris… c’est déjà ça. J’irai bien faire un tour là bas ! 😉 J’ai comme des envies de soleil… comme beaucoup de monde d’ailleurs! 😛

    • Merci beaucoup!
      J’ai découvert aussi son existence cette fois-ci et je n’ai pas regretté d’avoir bravé le chemin assez moche et très mal indiqué pour y aller, c’était un voyage hors du temps !

Répondre à La Nantaise à Paris Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *