Retrouver son enfance

La semaine dernière, devant le bassin du jardin du Luxembourg, j’ai retrouvé mes cinq ans. Je portais ma robe préférée, la bleue avec des petites fleurs rouges, avec mes sandales blanches. Je suppliais mon grand-père de demander au monsieur qui habite dans la petite maison en bois, un bateau. N’importe lequel ferait l’affaire pourvu qu’il vogue !
Il finissait par céder et en prenait deux, un pour moi et un pour lui. Venait le moment périlleux de la mise à l’eau : je tenais le délicat ouvrage à bout de bras, je me penchais vers l’eau pendant que mon grand-père me retenait par la jambe pour éviter que je ne tombe et je posais doucement le voilier sur les flots.
Avec le bâton, je le poussais d’un coup sec vers le milieu du bassin où il prenait de la vitesse. Je l’encourageais en criant et en croisant les doigts. Je n’avais qu’une envie, qu’il gagne la course.
Je sentais le soleil d’été sur mes petites jambes. Je battais des mains.

Il a suffit d’un écrasement de doigts de pied pour perdre cet instant fugitif. Je jettais un coup d’oeil au bassin : la Grèce était sur le point de battre les Etats-Unis. Comme quoi, tout est possible!

Et vous, est-ce que cela vous est déjà arrivé de vous retrouver l’espace d’un instant projetés en enfance ?


Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

12 comments on “Retrouver son enfance

  1. j’aime beaucoup la délicatesse avec laquelle tu partages ce souvenir d’enfance et j’adore les photos 🙂
    la toute première avec les branches de palmier me ramène à mon enfance entre Hyères et Porquerolles… pas facile à retrouver à Paris comme ambiance 😉 alors je fonctionne à l’odeur… si un nuage de Bergasol me parvient, c’est la plage d’argent, les étés à la pointe du langoustier… c’est la chaleur écrasante des petites rues de la ville de Hyères… c’est les siestes dans la maison de ville non loin de la célèbre villa de Noailles… 🙂

    • Tu me fais rêver… une enfance Hyeres entre Porquerolles, voilà qui a du être totalement idyllique! D’ailleurs en lisant ton commentaire, je me suis retrouvée transportée au beau milieu de l’été entre palmiers et mille autres senteurs (merci pour la découverte de Bergasol!) 😉

  2. Delicieux souvenirs que ces voiliers de bois à la voile colorée de mon enfance aussi et de ces enfants qui continuent si longtemps après à s’adonner au même plaisir à paris au jardins du LUxembourg ou a celui des Tuileries, le temps n’a pas d’emprise sur ces jeux et c’est merveilleux,je m’arrête à chaque fois pourles regarder et je retrouve nos regards d’enfants…merci tu m’as fait rêver l’espace d’un instant! Et c’était beau!

    • C’est amusant de voir à quel point on revit facilement ces moments merveilleux. Il suffit de peu de choses pour réveiller plein de souvenirs de notre mémoire!

  3. Oui, cela m’arrive aussi et le retour à la réalité est aussi douloureux que le bonheur offert par cet instant fugace !
    Sinon, j’aime ce jardin du Luxembourg, c’est un lieu magique, souvenirs d’enfance ou pas.

    • Oui, c’est un peu ça, un moment entre bonheur et douleur!
      Ca tombe bien que tu aimes ce jardin, je suis en train de préparer un post avec plein de photos 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *