Promenade romantique

Cette belle journée m’a donné envie de jardins, d’herbe verte, de promenade. Plutôt que de m’aventurer dans un parc bondé entourée de bambins hurleurs, je suis allée les contempler au Musée de la vie romantique dédié à la vie artistique, littéraire et musicale de cette période. Dans cet ancien atelier se cotoient Franz Listz, George Sand, Chopin ou encore Alfred Musset.

 

Après des années de jardins français tracés au cordeau, toute l’Europe se passionne pour les jardins irréguliers modernes qui arrivent d’Angleterre dans les années 1720. Poètes, aristocrates, politiciens, philosophes s’enthousiasment pour ces jardins totalement façonnés par l’homme mais si pittoresques et tellement propices à la réflexion. La méditation romantique se fait tout d’abord dans les grottes puis se déplace dans les folies ou promontoires de Bagatelle, du Père-Lachaise ou d’autres encore. Quelques années plus tard, l’impératrice Joséphine lance les premières serres à la Malmaison.

Si les oeuvres ne sont pas inoubliables, le propos est particulièrement intéressant et rappelle que les jardiniers partagent avec les peintres la même appropriation de l’univers.

Musée de la Vie Romantique – 16 rue Chaptal – 75009 Paris
Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les lundis et les jours fériés.
Collections permanentes gratuites. Exposition : 7 euros.

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *