Prendre de la hauteur

L’escalator m’emporte doucement vers le sommet de Beaubourg. Une fois parvenue sur la terrasse, je me suis penchée pour regarder ma ville. La vue panoramique de là-haut est tout bonnement spectaculaire. C’est peut-être le lieu d’où la perspective sur Paris est la plus belle et la plus authentique avec son mélange de Parisiens hâtifs, d’amateurs d’art, de touristes.
Difficile de rester indifférent. Je crois que c’est probablement le seul endroit où l’on se sent véritablement dans le ventre de Paris…

Appuyée sur la rambarde, j’ai d’abord regardé les personnes en bas, si proches et pourtant si lointaines.
On croirait presque que ce sont des personnages de fiction, des figurines nonchalantes et un peu pressées qui courent après le temps ou qui font des moulinets avec leurs bras pour donner des indications aux touristes perdus. Je me suis amusée à imaginer leur vie. Les secrets de ceux qui font la sieste allongés sur les pavés, la tête sur un chandail ; les rêves de ceux qui se donnent rendez-vous heureux ; les envies des amoureux de Calder…

Puis, je me suis mise à songer au mot hauteur et aux expressions associées comme « être à la hauteur » et « prendre de la hauteur« , à la pression peut-être un peu démesurée que l’on se met parfois, histoire d’être vraiment à la hauteur, aux nuits un peu trop agitées, aux pensées en boucle.
C’est fou ces moments-là.
Et la seule solution est de prendre la hauteur nécessaire pour être en mesure de se sentir détaché, un peu plus serein… Je crois que je vais demander au Georges de m’héberger.

DSC_1389Prendre de la hauteur2Prendre de la hauteurDSC_1396DSC_1398

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

10 comments on “Prendre de la hauteur

  1. J’ai jamais mangé chez Georges !
    Je devrai sans doute de mettre en application tes conseils : prendre de la hauteur, se mettre à distance … Y a quelque point de vue dans mon 5eme qui le permettent, l’IMA par exemple.

    • Franchement, tu n’as rien perdu; si tu tiens vraiment à y aller, je recommande le smoothie à 10€, une bagatelle 😉
      Vive LIMA!

  2. J’adore aussi cette vue imprenable depuis les escalators de Beaubourg. Et as-tu remarqué que cet escalier est l’un des rares à être vraiment synchro entre la rampe et les marches? Mais je m’égare… j’aime bien ausi la terrasse du Georges bien que les serveurs soient un peu dédaigneux, trop Parisiens, quoi.

Répondre à Julie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *