L’humour d’Elliott Erwitt

D’Elliott Erwitt vous connaissez sûrement cette photo qui donne des complexes à tous les apprentis photographes du monde. Pour tout vous avouer, je rêve en la regardant de pouvoir un jour réaliser un chef d’œuvre aussi magistral. Finalement, c’est ce Paris là que je préfère, tout aussi mis en scène que celui de Doisneau (ma langue n’a pas fourché, j’ai bien légèrement critiqué Doisneau… Oups..) mais moins nostalgique.

Mais Erwitt n’a pas traîné son Leica que dans Paris et c’est ce que j’ai découvert lors de l’expo qu’il a conçue dans le nouvel espace d’art parisien, Elephant Paname, qui a ouvert depuis le mois de septembre dans un hôtel particulier près de l’Opéra.
Donc Erwitt, c’est ce sont des portraits de grands de ce monde: le doigt pointé sur Khrouchtchev, la robe de Marylin, le portrait de Jackie K., le visage de Che Gevara mais surtout un regard sur le monde plein d’humour qui m’a fait rire et m’a émue en même temps!
Quelques tirages pour « en-sourire » votre journée!

Personnal Best / Personnal Choice d’Elliott Erwitt à Elephant Paname jusqu’au 13 janvier 2013
10 rue Volney, 75002 Paris. M° Opéra ou Madeleine
Du mercredi au samedi de 11h00 à 20h00, le dimanche de 11h00 à 18h00.

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

12 comments on “L’humour d’Elliott Erwitt

  1. Effectivement cette exposition est magnifique et Elliott Erwitt ne manque pas d’humour.
    Ma photographie préférée, que tu as reprise est celle du curé qui tend l’oreille pour écouter la confession de ses ouailles alors que deux dames d’un certain âge se livrent à des messes basses juste derrière. Je trouve ça du plus bel effet !!!

    Sinon concernant la photographie que tous les photographes rêvent de prendre je suis d’accord celle d’Erwitt est superbe. Elle allie jeu d’ombres et mouvement. Personnellement, j’aimerai un jour pouvoir aboutir au jeu d’ombres que Willy Ronis a trouvé avec « La petite fille à Venise »
    http://lechemindubonheur.over-blog.com/article-la-petite-fille-a-venise-de-willy-ronis-analyse-d-un-miracle-55525943.html

    Merci pour cette 2nde visite 🙂

  2. Des complexes, tu l’as dit ! J’ai adoré cette expo, super belle et drôle. En payant mon entrée, j’ai vu le commentaire d’un visiteur dans le livre d’or qui disait « very funny », j’étais étonnée du qualificatif. Mais au premier étage, devant les chiens et leurs maitres j’ai quasiment éclaté de rire devant la dame qui surveillait la salle.
    Une super expo que je recommande aussi !

    • Je me suis mordue les joues pour éviter d’éclater de rire tout le long de l’expo! J’aime bien aussi ses photos de personnage, plus émouvants et plus fragiles que jai découvert lors de l’expo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *