Les seconds épisodes sont parfois meilleurs que les premiers

Cela fait longtemps que je ne vous ai pas causé bistro. Peut-être parce qu’avec ce temps tout pourri, j’ai manqué d’énergie pour traverser Paris et découvrir de nouvelles adresses. Toujours est-il que je suis retournée à L’Office dont Table à découvert, Food Box et T’as pas une idée de resto m’avaient vanté les mérites.

Jusque-là, je partageai le crédo vaguement populaire qui voulait que les seconds épisodes ne parviennent pas à égaler les premiers. J’ai toujours pensé que Scream 2 n’arrivait pas à la cheville du premier, tout comme Jurassic Park et bien évidemment Les Visiteurs 2. Rien ne vaut l’original. Lorsque j’ai découvert qu’une nouvelle équipe arrivait à l’Office, une de mes adresses chéries, j’ai flippé.
J’ai mis un peu de temps à m’y rendre prise d’une appréhension… et vous le recommande.

Une ambiance plus branchée
Exit les nappes blanches empesées sur les tables, place au bois brut comme chez Septime pour garantir une touche d’authenticité. L’organisation de la salle demeure identique avec le grand miroir au fond à un détail près : l’installation de lumières un peu plus tamisées pour donner à une ambiance cosy. Les compères ont également aménagé le bar pour un espace propice aux causeries intimes et/ou partager quelques confidences avec, Charles Compagnon, le patron.

Une cuisine toujours aussi travaillée
Adieu influence anglaise du beau Jamie Oliver, bonjour chefs américains pour une cuisine du marché gorgée de produits frais et d’assemblages malins et forts goutus. Cuisine bistronomique digne de Pantruche ou du Garde-Temps, on n’y perd pas au change, loin de là. D’autant plus que les prix ont même un peu baissé; que demande le peuple!

J’ai pris le poulet avec chorizo et une petite ratatouille fondante et exquise relevée avec une sauce au piment d’espelette!

Plat l'office

Tarte aux fraises garnie d’une petite crème de citron et accompagnée d’une glace au basilic.

Dessert_l'office

Un service un peu moins attentionné
Il fallait un bémol à ce panégyrique : le service. Je préférais celui de l’Office première version. Chez le n°2, on a la désagréable impression de déranger lorsqu’on appelle le serveur. Les choses doivent se faire dans l’ordre : d’abord le vin, ensuite la commande, n’y dérogez pas! Et je vous préviens, ne demandez pas de sucre avec votre café, vous vous ferez rabrouer.

A part ce petit bémol, courrez parfaire votre connaissance du bistronomique à L’Office, 3 rue Richer, 75009 Paris. M° Grands Boulevards, Cadet. 01 47 70 67 31
Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h et le soir de 19h30 à 22h30.
Formule à 19 € et 24 € le midi et à 27 € et 33 € le soir. Alternatives possibles, ici si c’est complet.

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

6 comments on “Les seconds épisodes sont parfois meilleurs que les premiers

  1. ha zut, si je ne peux avoir de sucre avec mon café, ça ne va pas le faire 😉 maaaiiis si j’ai la même tarte, je veux bien oublier le café 🙂
    seigneur.. je vois le régime s’éloigner… encore 😉

    • Quelle idée de régimer! C’est très mauvais pour le moral alors qu’il y tellement de belles tentations avec des produits frais – ça fait pas grossir les produits frais bien cuisinés, tu confirmes?! 😉

      • je confirme … j’affirme même 🙂
        comment ça ma balance n’est pas d’accord ? qui a dit ça ? … non.. je n’entends pas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *