Les Inséparables: l’essayer, c’est l’adopter

Sur la Butte, on mange souvent bien, encore faut-il savoir où aller… Moi qui ai le choix sûr et l’œil aguerri lorsque l’on cause restau et qu’il s’agit de tester une nouvelle table, dès que je m’aventure sur la Butte, je deviens la proie des charlatans culinaires qui sont légion dans le coin à l’affût du moindre touriste. Je vous assure : soit je tombe sur une cuisine inintéressante qui me fait regretter le troquet à côté de chez qui moi, qui, lui, sait faire une omelette ou une pizza sans la rater, soit j’échoue dans une adresse « genreuse » qui, sous prétexte qu’elle s’est installée sur la Butte pratique une cuisine si tarabiscotée que les saveurs en sont inexistantes.

Bref. Je ne sais pas ce qu’il se passe mais mon radar à belles adresses savoureuses, bien fichues et raisonnables tombe systématiquement en panne dès que je me retrouve à Montmartre. L’altitude, je ne vois que cela. Ou les brouilleurs, ceux qui garantissent le regard serein du Montmartois face à une horde de touristes suivant un parapluie jaune.

Du coup, je m’empêche souvent de me rendre là-haut, en terre inconnue, sans poisson pilote. Et c’est ainsi, que la semaine dernière, j’ai découvert Les Inséparables (qui remplace Casa Lola. Même proprio mais nouvelle déco et nouveau chef). Same, same but different.
Côté déco, des banquettes vertes avec des gros coussins, de la lumière et de la place, c’est tellement rare à Paris où l’on dîne souvent sur les genoux de son voisin!

Les inséparables_credit photoLes inséparables_crédit photo

Côté assiette, une formule entrée-plat-dessert à 32€ parfaitement exécutée, copieuse, savoureuse. Comme j’aime. Et comme on a tous aimé.
En entrée, un œuf sur un lit de champignons et lard avec une sauce au vin. Quelle sauce au vin ! D’une succulence dont mes papilles se souviennent encore. Qui appelle forcément de saucer…
Pour continuer, un suprême de Volaille rôtie, pommes croquettes à la châtaigne et jus à l’estragon et en dessert que ce soit la crème brûlée ou le fromage blanc aux fruits. Un sans faute !

Les inséparables_75018 (1)Les Inspérabales

Et puis, on se sentait tellement bien chez les Inséparables. On serait bien restés toute la nuit. Mais on reviendra, promis!

Les Inséparables, 12, rue Francoeur 75018 Paris, 01 42 55 42 41. M° Lamarck Caulaincourt.
Ouvert du mardi au samedi de 10h à minuit.
Crédit photo les Inséparables

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

7 comments on “Les Inséparables: l’essayer, c’est l’adopter

  1. que cet endroit semble joli ! 🙂 Ca donne très envie, pour un bon diner entre filles ou en amoureux, moi, je me visualise très bien là ! Merci pour le partage !

    • Exactement le genre d’occasion pour lesquelles cette adresse est juste un excellent choix 😉
      Bon dîner!

  2. Mais que racontes-tu ??? Il me semble qu’il y existe un site parfait pour ne pas se tromper sur les bonnes adresses à Montmartre 😉 Et merci pour l’info sur Les Inséparables, encore une nouvelle adresse à tester pour moi ! Quel boulot…

    • Lol! Mais évidemment… où avais-je la tête! 😉
      Pas facile ce travail de goûteur, il faut prendre beaucoup sur soi!

  3. Pingback: Les Inséparables: l’essayer, c&rsq...

Répondre à La Flâneuse Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *