Les cartes du pouvoir

Si vous avez frémi devant les manigances de Franck Underwood dans House of Cards pour devenir Président des Etats-Unis, vous ne pourrez qu’aimer Les cartes du pouvoir, une pièce écrite par le même scénariste, Beau Willimon.

Nous sommes en 2002, à quelques jours du début des primaires démocrates américaines. Le directeur de campagne, Paul Zara (Thierry Frémont), un vieux briscard des urnes, a arrêté sa stratégie, les derniers sondages publiés sont favorables au gouverneur. Les journalistes sont convaincus de sa candidature grâce au talent admirable de Stephen Bellamy, jeune loup séduisant et ambitieux, chargé des relations presse pour qui les rouages du système n’ont déjà plus de secret.

Les cartes du pouvoir

Mais voilà… la politique surprend toujours et il n’y a pas loin du Capitole à la Roche Tarpéienne. Je ne vous raconte pas tout si ce n’est que pour une amatrice de scénarios politiques m’échappe , celui-ci est drôlement bien ficelé. Et que ces coulisses n’ont rien à envier à celles de Borgen, Scandal ou La Maison Blanche (c’est le moment où je vous avoue que je suis plus qu’une amatrice, je suis une addict aux séries politiques… mais ceci est un autre sujet).
Les relations avec les politiques et les journalistes y sont très finement et très justement décrites et les acteurs excellents !

Dépêchez-vous de prendre vos places, visiblement je ne suis pas la seule à être captivée par le monde sans pitié de la politique !

Les Cartes du Pouvoir jusqu’au 30 décembre au Théâtre Hébertot.
Séances du mardi au samedi à 21h. Le dimanche à 18h. Places entre 17 et 49

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

11 comments on “Les cartes du pouvoir

  1. Très envie d’y aller. Dans un autre genre (mais toujours français, et toujours sur les dessous de la politique), j’avais adoré la saison 1 des hommes de l’ombre. Saison 2 ce soir !

      • J’en rêve (avant j’y venais pour mon boulot tous les mois, j’adorais ça) mais bon … c’est la dure réalité du restaurateur en cours d’achat de son affaire, très peu de vacances … encore 3 ans durs à tenir !

        • Mais… mais… tu achète ton affaire? Bravo! c’est une super aventure (pas facile mais génial!) Quel genre de resto?

          • Un petit Bistrot. Mon homme était déjà de la partie mais moi je travaillais dans une entreprise agro-alimentaire au contrôle gestion. 40 ans et quelques, un tournant de vie et hop !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *