Keith Haring, un bon prétexte pour découvrir le 104

Je rêvais de découvrir le 104 depuis que j’avais entendu parler de l’exposition qu’ils avaient organisée l’année dernière – si ma mémoire est bonne – sur les cœurs brisés. J’aimais bien le parti-pris : faire parler les objets du quotidien, ceux qui au-delà de tous les mots incarnent parfaitement les sentiments. Le petit carnet, le parfum ou le pull qui l’espace d’une seconde donnent envie d’essuyer une petite larme puis de pleurer franchement en s’apitoyant sur son sort en se demandant si on sera un jour capable d’aimer de nouveau…

Bref. Le propos de cet article n’était pas là. En fait j’ai plus aimé le 104 que Keith Haring – voilà c’est dit. Vous pouvez crier au scandale et vous désabonner immédiatement de ce blog (vous me manquerez quand même, sachez-le) ou admettre que parfois certains artistes sont portés aux nues sans qu’ils ne révolutionnent la pensée et l’art (si vous n’êtes pas d’accord, on peut en parler!)

En fait ce qui m’a plu dans cette expo, c’est la dimension « témoignage » des toiles de Keith Haring que ce soit à travers la dénonciation de la société de consommation ou son engagement dans la lutte contre le Sida mais sinon j’ai été hermétique à son traitement de la couleurs, à l’esthétisme des toiles, j’ai eu quand même – j’avoue – un petit faible pour ses sculptures!

Keith HaringDancing dog_Keith HaringKeith Haring au 104

Sinon, j’ai adoré le 104 : reportage en photos :

104_façde104Les grandes tablesFarniente au 104

Si vous voulez mieux connaître Keith Haring, sa vie, son œuvre, allez vite au Musée d’Art Moderne (l’expo se termine le 19 août) et si vous voulez flâner, manger une pizza, acheter des livres au Merle Moqueur, allez au 104!
Le Cent-Quatre, 5 rue Curial, M° Riquet, Ouvert du mardi au dimanche. fermeture estivale du 19 au 27 août.

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

13 comments on “Keith Haring, un bon prétexte pour découvrir le 104

  1. Je connaissais déjà un peu le 104 mais j’ai été ravie d’avoir le prétexte de l’expo pour y retourner. C’est vraiment un lieu sympa!

  2. je vais rentrer trop tard pour Keith Haring (shame… ou pas 😉 )
    ça fait un moment que j’ai mis le 104 dans la liste… et je traine je traine.. et je vois tes photos et me dit que je devrais cesser de trainer 🙂

    • Je crois même que je t’y accompagnerais la prochaine fois! (histoire que tu traînes pas trop…)

  3. Surfait, je ne dirais pas ca, je pense que c’est ce qu’on se dit parce que le tout paris se conseille d’une maniere bobo d’aller voir keith. Perso je n’ai jamais ete fan de pop art, et encore moins dans les musees parce que c’est souvent une mise en scene qui, je trouve, ne met pas tant en valeur que ca ce genre d’artistes. Surtout pour Keith je pense que ses oeuvres prenaient leur sens dans la rue, comme un motif urbain (la preuve si tu as prefere les statues installees dans le 104), en tout cas c’est ce que je deduis de ma reaction a ses oeuvres : je n’ai pas envie de passer des heures a les regarder, mais certaines idees m’amusent et j’ai integre ce graphisme comme « normal » dans l’univers graphique qui nous entoure et il faut avouer qu’il ajoute une variete supplementaire a la deja grande diversite ambiante. Parce qu’en fait meme si je ne suis pas tres sensible a son style a lui, je suis sure que c’est lui qui a initie plein d’autres styles qui me parlent plus, au final je pense que c’est plutot ca le sens de l’exposition, rappeler les grands artistes qui sont a l’origine de notre univers graphique actuel mais comme c’est des musees, c’est fait d’une facon un peu trop « lourde » a mon sens, mais bon c’est le fonctionnement des musees de faire des expositions 🙂

  4. J’adore le 104 ! Je suis tombée dessus par hasard il y a quelques années en me baladant dans le coin et depuis, je trouve toujours un prétexte pour y aller (une expo ou un spectacle, un tour à Emmaüs, à la librairie, manger une pizza…).

    J’ai fait les deux expos consacrées à Keith Harring et j’ai préféré celle au 104 en grande partie pour les sculptures. La salle des dix commandements m’a également beaucoup marquée… Mais je te l’accorde, ce n’est pas l’expo du siècle !

    • Je crois que je vais moi aussi m’inventer bientôt de nouveaux prétextes… 😉
      La salle des 10 commandements est vraiment incroyable!!!!

  5. Coucou ! J’avais lu tes impressions sur l’expo et sur Keith Haring, et je m’étais dit que je te répondrai. Personnellement, j’ai bien aimé l’expo, mais plus encore j’ai eu l’impression de revenir dans les années 1980 et d’observer la société. Au-delà d’une scénographie très catégorisante, je me suis laissée emporter par l’esthétisme du trait (comme tu décris ton impression avec les sculptures) et les divers supports sur lesquels il s’exprime. J’ai essayé de rendre de compte de tout ça avec beaaaaaucoup de retard sur le blog 🙂 (mon nouveau travail me laisse peu de temps)

    Sinon le 104 est un lieu très chouette, je l’avais découvert à l’occasion du salon du Yoga, et il prenait des allures très étonnantes pour l’occasion.
    Je t’embrasse fort !

    • Coucou!

      Je me demande si j’avais vu ton article (et vais d’ailleurs vérifier cela immédiatement)…
      La façon dont il perçoit la société des années 80 est probablement le sujet le plus intéressant de l’exposition!
      Sinon, peut-être qu’on se croisera (un jour qui sait) au 104 pour une de leurs prochaines manifestations!
      Je t’embrasse et félicitations pour ton nouveau boulot!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *