Entreprendre à Paris #5 – La box de bouquins de Marjorie

Hello les choux,

Que je suis contente de vous retrouver ! J’espère que vous avez passé de belles vacances et que vous êtes tous bronzés!

Je vous avais promis une rentrée plus dynamique et je ne vous ai pas menti ! Dopée par les cigales, j’ai presqu’oublié mon désamour de la rentrée et je relance Entreprendre à Paris, une rubrique tombée en désuétude alors que j’adore vous parler de projets de Parisiens que je trouve follement créatifs. J’aime cette belle énergie qui pousse à se lancer dans de nouvelles expériences et à prendre des risques …

Pour ce cinquième portrait, j’ai immédiatement pensé à Marjorie la créatrice d’Exploratology, une box  qui propose des livres, magazines et des objets déco / design très originaux emballés dans un joli paquet…

Elle lit vite, très vite ; à mon grand bonheur, nous avons échangé à bâtons rompus sur nos derniers coups de cœur hors sorties littéraires de l’été et sur la tâche, ô combien ardue, de choisir des bouquins pour les autres.

Marjorie_Exploratology_01 (1)Raconte nous ton projet
Après des études de théâtre et d’anglais, j’ai travaillé pendant 3 ans en tant qu’administratrice d’un théâtre mais je continuais de gamberger ; l’ouverture de Merci m’a redonné envie de lancer une librairie concept store ; j’ai décidé de faire une formation à l’INFL (Institut National
de Formation de la Librairie) et un stage dans une librairie. Puis je me suis lancée. C’est comme ça qu’Exploratology est né.

En fait, Exploratology ce n’est pas vraiment une box mais un peu quand même ; c’est plutôt une « box découverte » avec deux formules possibles:

  • Les abonnements avec 3 options – romans, romans gros lecteurs, magazines – pour recevoir une sélection surprise accompagnée de thé et de bonbons. C’est la formule qui marche le plus (abonnements 3 mois et 6 mois).
  • Les sélections thématiques : 3 à 6 livres / magazines/ objets dans l’esprit de la thématique : romans d’amour, changer le monde, les grands enfants…

Je choisis les livres de mes box selon trois critères : l’envie de savoir la suite, la sensation de découvrir un livre unique et l’envie de partager avec tout le monde.

Par exemple, pour le mois de septembre, j’ai eu envie de prendre le contre-pied de la rentrée littéraire et de proposer un roman hongrois et un suédois classiques en leurs contrées mais méconnus sous nos latitudes! Le premier livre est une fantasmagorie au pays de Galles, entre parodie légère de conte gothique et délicieux roman à suspense. Quant au deuxième, il reprend le grand thème de l’amour impossible entre un homme et une femme tiraillés par leurs désirs contraires et emportés malgré eux par la fatalité, un livre qui se démarque par son analyse psychologique remarquable et son interprétation pleine de justesse des méandres de la passion!

Comment est-ce d’être entrepreneur à Paris ?
Entreprendre, c’est réaliser son rêve et ça n’a pas de prix! Entreprendre à Paris, ce n’est pas si compliqué, c’est même plutôt simple : entre les formations de la mairie et les aides au lancement de projet, la ville de Paris bichonne plutôt ses entrepreneurs. Finalement, le plus difficile, c’est de se développer suffisamment pour pouvoir passer le cap des 5 ans ! Je viens de passer les 2 ans et je commence à me verser un salaire… le succès est déjà un peu là!

La seconde difficulté majeure avec l’entreprenariat, c’est de trouver un équilibre entre une vie professionnelle qui occupe à 300% et la vie perso. Il n’y a plus tellement de frontière entre les deux et ça peut être un peu difficile pour l’entourage proche. Heureusement, j’ai vraiment de la chance de pouvoir compter sur ma famille qui me soutient à 100% !

Exploratology

Quelle parisienne es-tu?
La parisienne éternelle touriste! Ca fait plus de dix ans que je vis à Paris et je suis toujours étonnée de (re)découvrir des rues, des quartiers… Et même si j’ai moins le temps maintenant, la chose qui me ravit toujours autant que lors de mes premières années à Paris, c’est la possibilité, à n’importe quel moment (ou presque) de se faire une toile, que ce soit un blockbuster dans un MK2 ou un vieux film des années 50 dans une petite salle du Quartier Latin, de se balader dans une expo photo dans le Jeu de Paume ou la toute petite fondation Cartier Bresson, de voir une comédie au Lucernaire ou une pièce contemporaine à la Colline… Rien que pour ça, j’aurais du mal à quitter Paris!

Tes adresses coups de cœur à Paris
Pour le shopping, j’aime beaucoup le Rocketship dans le 9e, une petite boutique de cadeaux avec des créations sélectionnées au cordeau et Loreak Mendian sur la rue de Charonne, qui propose des vêtements et accessoires fabriqués en Espagne.

Et un de mes petits plaisirs parisiens sont les échoppes qui viennent d’ailleurs, La bague de Kenza à Oberkampf connue pour ses pâtisseries algériennes (même si j’y achète plus souvent un très bon pain), le supermarché K-Mart de la rue Sainte-Anne pour cuisiner coréen et japonais et dans mon quartier, le restaurant Saigon Moi sur la rue Beaudricourt pour manger vietnamien : ils ont des nouilles sautées aux légumes à tomber!.

Et pour les livres, la bibliothèque Marguerite Audoux dans le 3e, bien cachée dans une petite rue. Les bibliothécaires y font des sélections de romans et d’essais aussi exigeantes que variées, c’est un vrai plaisir que de découvrir leurs coups de coeur.

Le Rocket Ship, 13 bis rue Henri Monnier, 75009 Paris. Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h30. M° St Georges.
Loreak Mendian, 30 rue de Charonne 75011 Paris.
La Bague de Kenza – pâtisseries algériennes – 106 rue Saint-Maur, 75011 Paris. Ouvert tous les jours de 9h à 21h. M° Parmentier.
Saigon Moi, 82 rue Baudricourt, 75013 Paris. Ouvert du mardi au dimanche de 11h30 à 22h45. M° Tolbiac

Plutôt Velib ou métro?
J’ai mon vélo pour les courts trajets (et pour faire mes livraisons à la Poste!) et le métro pour tout le reste. D’ailleurs, le métro, et certains des abonnés d’Exploratology confirmeront, est un excellent endroit pour lire…

Les livres que tu conseillerais pour la rentrée?
Je suis de très loin la rentrée littéraire comme je me concentre sur mes lectures pour Exploratology, davantage centrées sur les poches étrangers qui justement passent sous le radar médiatique. Mais j’ai de la curiosité pour le fameux livre déterré d’Harper Lee, Va et poste une sentinelle, qui paraîtra en octobre. Comme beaucoup j’avais adoré Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, sans doute un de mes livres préférés, et je suis curieuse de savoir ce que réserve la suite des aventures de Scout et son père. Il y a aussi le dernier roman de Dinaw Mengestu, auteur éthiopien qui vit aux Etats-Unis, qui sera peut-être une bonne lecture après son Les belles choses que porte le ciel qui était pas mal du tout.

Selection_Exploratology

Exploratology – Abonnement 1 mois 15,90€. Abonnement 3 mois – 47,70€.

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

9 comments on “Entreprendre à Paris #5 – La box de bouquins de Marjorie

    • Les bouquins qui s’empilent je connais bien ça… et d’ailleurs une fois que tu les as rangés dans ta bibliothèque, ils tombent un peu dans l’oubli et tu réalises que c’est difficile de les rouvrir!

    • J’aime bien aussi le fait que ce soit des livres qui sortent un peu des sentiers battus et qui sont de belles découvertes!

  1. J’ADORE !!!!! En France, vous avez vraiment des box sympas, en plus à des prix qui semblent vraiment attractifs ! Ici, en Suisse, elles sont hors de prix et c’est du déjà vu.

    Merci de ce partage, j’adore complètement et vais totalement partager !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *