Une après-midi avec Minouche, Pipo, Kiki et les autres

Paris regorge d’endroits insolites. Et parmi tous ces lieux incroyables, je crois que je vous ai déniché la perle des perles, l’endroit le plus improbable qui puisse exister …
Le cimetière des chiens.
Vous avez bien lu. Les chiens ont leur propre cimetière. Tout à fait.
Même qu’il a été créé en 1899, qu’il a failli disparaître dans les années 1975 mais qu’il a survécu grâce à une mobilisation des habitants du coin et qu’il est devenu monument historique en 1975!
Même qu’il n’y a pas que des chiens qui y sont enterrés, il y aussi des chats, des poissons rouges, une biche, des hamsters et même un lion !

DSC_1574DSC_1550Cimetiere des chiensPas que des chiens, des bambis aussiDSC_1566Cimetiere des chiens 2Cimetiere des chiens 3

Parmi les grandes figures du lieu : Barry, le Saint Bernard qui selon la légende, aurait sauvé la vie à 40 personnes, et fut tué par la 41e; Rintintin, le chien de cinéma qui a tourné dans une quantité impressionnante de téléfilms. Le surmenage serait-il la cause du décès ?
Mémère, chien des tranchées pendant la première guerre mondiale; Prince of Wales, dont l’épitaphe explique qu’il « parut 406 fois sur la scène du Théâtre du Gymnase » en 1905 et 1906 ; Kroumir, le chat d’Henri de Rochefort, dont on raconte qu’il est mort de chagrin quatre jours après son maître et même le chien inconnu, un chien errant, le 40 000ème venu mourir en 1958 à la porte du cimetière et à qui la direction a érigé une stèle… et bien d’autres qui ont rejoint le paradis des toutous.

MémèreRintintinDSC_1525Barry et les autres

Les gens y arrosent quelques plantes, s’y baladent avec leurs chiens tout en rendant un dernier hommage à leur fidèle précédent compagnon. Moi qui aime les cimetières pour le calme qui y règne, pour les contrastes entre le gris des tombes et le patchwork coloré des fleurs – en plastique – et pour les patronymes mythiques, au cimetière des chiens, j’ai été servie. Je pense que j’ai rarement autant oscillé entre éclats de rire devant certaines tombes kitchissimes et émotion, quelques secondes plus tard, devant ces mêmes mausolées.
La mort s’apprivoise doucement au cimetière des chiens.

Au paradis des toutousDSC_1487DSC_1577Cimetiere des chiens 5

Cimetière des chiens, 4 Pont de Clichy, 92600 Asnières-sur-Seine
Train : gare d’Asnières-sur-Seine. Lignes L et J. Bus 540-54
Ouvert tous les jours, sauf le lundi : horaires d’été : de 10h à 18h du 16 mars au 15 octobre.
Horaires d’hiver : de 10h à 16h30 du 16 octobre au 15 mars
Fermé les jours fériés, sauf le 1er novembre

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

15 comments on “Une après-midi avec Minouche, Pipo, Kiki et les autres

  1. Je n’avais jamais vu le cimetière des chiens, impressionnant c’est bien cela? Sympa la dernière photo avec le chat noir bien vivant. Bonne journée

  2. OHHHH ! Comme c’est étonnant … aussi fleuri et spectaculaire que le Père Lachaise.
    Y a des célébrités aussi ? Mabrouk ? Flipper ? Lassie ?
    Et Le Chat Noir qui est venu rendre visite à un copain …

    • Un peu plus petit que le Père Lachaise mais encore plus spectaculaire je pense avec en vedette : Rintintin, Mémère et bien d’autres!

  3. J’aime beaucoup votre  »Carnet » que je viens de découvrir. Je suis Québécoise et ça me permet de visiter un peu MIEUX, le VRAI Paris… Adoré le lien pour le Cimetière des chiens, totalement amoureuse des chiens – et chats, et tout «quatre pattes» et/ou «ailes et plumes» – que je suis… en attendant de pouvoir le voir « en personne », peut-être un jour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *