Bali #2 – Eat, pray & sleep à Ubub

Si vous êtes rentrés de vacances et que vous avez retrouvé le chemin du bureau, ce post devrait vous donner envie de poser des jours, et de vous mettre en quête d’un billet d’avion fissa (je sais, je suis la tentation). Et vous ne le regretteriez pas.

Parce que Bali est un véritable paradis. C’est ce que m’avaient tous dit ceux qui y avaient été. A tel point, que je me demandais si je n’allais pas être déçue comme on peut l’être lorsqu’on vous a longuement vanté un film ou une pièce de théâtre et que je trouverais Bali tout simplement jolie au lieu de sublime.

Lorsque je suis sortie de l’avion, après un voyage interminable (les 20 heures d’avion sont visiblement le prix à payer pour mériter le paradis), la première chose que j’ai sentie ça a été cette chaleur moite presque collante de l’équateur : pour une flâneuse épuisée et trempée par des mois de pluie parisienne, c’était exactement ce qu’il fallait.

Où dormir
La seule chose que j’avais prévue avant de partir, sur un presque coup de tête, c’était réserver un hôtel pour les deux premières nuits. Histoire de savoir où j’allais sans avoir à réfléchir, ce dont j’étais bien incapable vu mon état d’épuisement : à Ubud, au Swasti Eco Cottages de l’autre côté de la Monkey Forest, loin des bruits de la ville. C’est un véritable havre de verdure tenu par une Française, Sandrine, et son fils Pierre, avec des petits bungalows presqu’indépendants les uns des autres et comme beaucoup d’hôtels sympas balinais une piscine, un centre de Spa, un resto qui propose une cuisine organique et même des cours de yoga tous les matins !

Finalement, j’y ai passé huit jours. Outre le fait que je m’y sentais particulièrement bien, la piscine me faisait les yeux doux le matin, j’avais pris comme habitude de débuter ma journée par un cours de yoga matinal et on m’y chouchoutait et m’y dorlotait comme à la maison.

Swasti Cottage pool

A ce sujet, lorsque je me suis décidée de partir, on m’a conseillé quelques adresses sympas que je vous livre et dans lesquelles vous pourrez piocher en fonction de votre budget.

Et comme tout est un peu possible à Bali (c’est le paradis, j’vous dis), et on y croise aussi bien des routards chevronnés en tour du monde à la ceinture un peu serrée, des familles avec petits enfants qui louent des maisons tout confort, des amoureux en lune de miel qui s’offrent le grand chelem de l’hôtellerie, que des copains qui se font plaisir en partageant des chambres dans des lieux de rêve.
Les prix que je vous indique sont ceux du mois de juin, la moyenne saison où il n’y a pas encore trop de touristes et où c’est possible de trouver assez facilement une chambre d’hôtel et même de négocier un discount si vous restez plusieurs nuits. En revanche, si vous y allez pendant la haute saison – juillet, août – je vous recommande de réserver à l’avance car les bonnes adresses sont prises d’assaut, les tarifs plus élevés et aucune négociation ne sera possible.
A noter juste qu’il faut ajouter au prix, une taxe qui correspond en gros à une nuit.

Merthayasa 2 Bungalows
Marthasyasa
Une adresse simple, sans chichis, mais propre et avec une petite piscine pour seulement 300 000 IDR soit 20€ à côté de Jl. Hanoman, une rue très sympa avec de jolies boutiques dont une – Nanan – qui fait des sacs, des pochettes et des jolis bijoux ultra craquants. L’avantage c’est que c’est idéalement situé pour arriver à l’heure au cours de yoga dont je vous parlerai plus tard.
Methayasa 2 Bungalows, Jl. Hanoman, Gg. Anila No. 2.

Jungle Retreat
La chambre tourne plutôt dans les 120€ – à 3 ça fait 40€ par personne – avec plusieurs restaurants, une piscine évidemment sublime et un restaurant dont la déco vaut à lui seul le détour et une vue sur la forêt. On y est très proche du bonheur.

Jungle Retreat, Kedewatan, Ubud, Gianyar, Bali 80571.
Pool-View-Suite-Bedroom_jungle retreat
Hanging Gardens, le luxe intégral
A côté des rizières de Tegallagan, le lieu où Julia Roberts se ressource dans Eat Pray and Love, 44 villas perdues dans la jungle avec piscine à débordement et vue sur la jungle. Le luxe intégral pour une lune de miel ou un anniversaire !
Hanging Gardens, Banjar Susut, Desa Buahan, Payangan, Kabupaten Gianyar.

hanging-gardens-ubud

***

Comment se déplacer
À pied – A pied, te déplacer tu pourras, mais vite d’arpenter les mêmes longues rues sur un petit trottoir un peu défoncé, tu te lasseras. Ubud est une ville très étendue et très animée et après une journée, mes mignons petits petons avaient pris la forme de knacki balls 

A vélo – Le deuxième jour, j’ai décidé d’opter pour le vélo. Telle Jeannie Longo, j’ai enfourché mon fougueux destrier et je suis partie en excursion. Au bout d’un quart d’heure et au sommet de la troisième côte, j’étais en nage. Ubud, ça ressemble en fait au Mont Ventoux par 30 degrés et 75% d’humidité. Une journée de Ventoux c’est bien.
30 000 roupies soit 2€ les 24h la location du Mont Ventoux. 

Mob – Si vous faites le choix du scooter, sachez que la circulation est inversée (je m’en suis rendue compte relativement rapidement, en me faisant klaxonner de façon insistante sûrement pour célébrer ma chevelure de feu (avec l’humidité, y a du volume) très à l’aise. J’ai fait le test. Je ne faisais pas bien la maline sur mon petit scooter sous l’œil très inquiet de la dame qui tenait l’échoppe de location. Nous en avons conclu qu’il faudrait que je prenne un peu d’assurance avant de me lancer. Pour les habitués, les courageux ou les inconscients, 50 000 rps la journée. 

Au final, moi, j’ai passé huit jours à prendre des motos taxis. La formule parfaite pour se balader dans Ubud sans flipper. Vous serez constamment happés pour vous proposer d’en prendre un. La règle : toujours négocier. Parce que ça se fait et que tous les prix sont systématiquement multipliés par deux au départ. Et qu’avec le sourire, la négo c’est sympa! 

***

Que faire à Ubub

Ubud est un lieu parfait pour rayonner, visiter les alentours et partir en escapade d’une journée. Lorsque vous vous baladerez dans la ville, on vous proposera au minimum 15 fois par jour de partir voir plein de sites superbes, photos à l’appui. Ne cherchez pas la perle rare : tous ces tours organisés sont tous packagés de la même manière avec les mêmes horaires et avec un mini-van qui vient vous chercher à votre hôtel. Je vous recommande de prendre celui du Mont Batur pour y admirer le lever de soleil. Et pourquoi pas celui pour aller voir Ulun Datu mais sans plus de conviction.

Bali suite_Mont BaturGoa Gajah (2)

Pour le reste, le mieux est de prendre un chauffeur à la journée, de concocter un parcours et partager les frais. J’en ai rencontré un ultra sympa et ultra souriant (encore plus que Balinais) Budi. Comme tous les balinais, il est ultra connecté et a compris depuis bien longtemps l’intérêt du personal branling. Envoyez-lui un message Facebook et il vous répondra dans les deux heures et sur place il vous donnera toutes les infos pratiques par What’s App ! Entre 30€ et 40€ la journée.

A part ça, difficile de s’ennuyer à Ubud : entre le marché, le shopping dans les petites boutiques, les musées – je vous recommande le musée Blanco ou le musée Neka (avec une belle collection de peintres balinais) – les cérémonies religieuses (tous les soirs spectacle de danse – le legong, legong), vous balader le long des rizières pour y admirer la coupe du riz  ou  voir les singes de la Monkey Forest en faisant attention à vos lunettes de soleil!

Et surtout, Ubud est LA ville pour prendre soin de soi et se faire du bien que ce soit par le corps, la nourriture ou l’esprit!

marché ubudBlancoDSC_1105DSC_0888Bali suite (104)

Massages – Le « problème » c’est qu’il y a tellement d’adresses de spas que vous aurez du mal à choisir! A chaque coin de rue, vous pourrez vous faire papouiller, vous faire faire un soin des mains ou des pieds, ou encore prendre des bains aux pétales de fleurs!
J’en ai profité pour expérimenter pas mal de choses notamment la réflexologie – ultra douloureux -, le massage balinais, un massage tonique pendant lequel la masseuse appuie sur les points sensibles – j’adore – et version plus soft, le gentle massage, pas mal lui aussi.
Mon conseil : n’entrez que dans ceux qui vous paraissent plutôt propres.

Quelques adresses
Rembulan – à côté du marché. Jln. Hanoman n°1. Environ 90 000 rps pour une heure de massage balinais
Spa Bali – à côté du Yoga Barn. Plus cher : 130 000 rps pour une heure de massage balinais.

Yoga – Je ne le savais pas avant de partir mais Ubud est une destination prisée des yogis qui viennent y faire des retraites ou des stages! C’est à force de voir autant de gens déambuler dans les rues en legging et en débardeur de sport quelle que soit l’heure de la journée que je me suis dit qu’il devait s’y passer quelque chose de particulier. Je me suis donc penchée un peu sur la question et vu mon état, cela m’a semblé une bonne idée pour apaiser un peu mon esprit.

Si vous êtes amateur de yoga ou que vous avez envie de vous y mettre, j’ai quelques adresses de studios qui pourraient convenir à vos chakras

Intuitive flow, un studio avec une vue en hauteur au niveau du pont de Kampuhan avec une vue sur la forêt luxuriante. Les gens qui y vont sont plutôt ceux qui habitent dans le coin ou qui vivent à Bali à l’année : ils viennent pour leur cours et repartent sur le mob pour poursuivre leur vie après 90 minutes d’éveil du corps.
Intuitive Flow – Jl. Raya Tjampuhan, Penestanan Kaja. 150 000 rps pour 1h30

Radiantly Alive à côté du marché et en face presque de Rembulan, l’adresse dont je vous ai parlé un peu plus haut. Le site Internet annonce la couleur : « There’s life as you know it, and there’s life as you know in your heart it could be ». J’ai une affection particulière pour ce studio peut-être parce que Rusty m’a aidée à traverser la Monkey Forest de nuit alors que je cherchais désespérément un moto-taxi! Plus de cours que chez Intuitive Flow, une pratique moins « babos » qu’au Yoga Barn, c’est peut-être le bon entre-deux
Radiantly Alive, Jalan Jembawan No. 3, Padangtegal, Ubud, Kec. Gianyar.

Le Yoga Barn, c’est le rendez-vous de la majorité des yogis qui se rendent à Ubub. Dans ce temple du yoga, on trouve tous types de cours possibles et imaginables allant du yin yoga, au restorative yoga en passant par des « extatic danses », morning flow etc. Après le cours, les gens se retrouvent à la cantine veggie pour un jus tonifiant tout en échangeant sur leurs expériences spirituelles. Forcément c’est beaucoup plus touristique – voire presqu’un peu gourou- que d’autres adresses mais j’avoue que j’y ai passé pas mal de temps et que j’ai bien aimé les discussions que j’y ai eues ainsi que les gens surprenants que j’y ai rencontrés. Bref, on y mange yoga et on y respire yoga. Tarif dégressif à partir de 5 cours.

yoga_bali

Pour terminer ce post ultra-long (j’espère que vous êtes encore là!), quelques adresses de restos sympas testés et approuvés par votre Flâneuse qui ne figurent pas forcément dans les guides.
Sage – une adresse où se rendent les gens qui habitent ou qui s’installent quelques mois à Ubub. On les reconnaît de loin : ils ne sont pas aussi pressés que ceux qui sont en vacances et apprécient prendre leur temps. Chez Sage, on déguste des plats au kale, des jus de basilic ou des graines!
Le Laka Leke – à côté de la Monkey Forest avec une vue imprenable sur les rizières et de délicieuses saveurs
Et pour finir, la cantine du Yoga Barn est excellente: plats végétariens savoureux, jus de toutes les couleurs et ayant toutes les propriétés pour dynamiser, apaiser, exciter ou subjuguer!

Sage_Bali_UbudBali suite (133)

Et quelques sourires pour finir en beauté! Bon courage à tous pour la rentrée!

Sourire de Bali (2) Sourire de Bali (3)

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

8 comments on “Bali #2 – Eat, pray & sleep à Ubub

  1. Le paradis Bali… je me le réserve pour plus tard !
    j’adore ton choix d’hôtel !
    Mais je m’attendais à plus de photos en lisant ton tweet 🙂

    • Haha! Il faut absolument que tu lises le premier épisode qui est bourré de photos et plus light niveau texte!!
      Quand est-ce que tu te planifies le voyage? 😉

  2. J’aimerais bien, surtout que le Rital a de la famille qui a une énorme maison la-bas mais malheureusement ce n’est pas prévu pour 2017 pour le moment

  3. Wouawww!! Effectivement c’est très tentant, ça me donne envie de prendre un billet maintenant!!
    Merci pour ces adresses, l’endroit a l’air sublime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *