Balade entre Richard-Lenoir et Faidherbe-Chaligny

Dites, vous ne trouvez pas que cela fait longtemps que je ne vous ai pas emmenés en promenade? Cela ne vous manque pas de découvrir des lieux insoupçonnés de notre joli Paris?

Début de la promenade au M° Richard-Lenoir avec le marché du dimanche matin où vous devrez jouer un peu des coudes pour vous frayer un passage au milieu de la foule occupée à négocier les tarifs de fin du marché. Peut-être que enhardi par la douceur des rayons de soleil, vous vous arrêterez pour savourer une demie douzaine d’huîtres chez le poissonnier à moins que vous ne craquiez pour un bouquet de jonquilles…

Balade entre 11e et le 12eMarché Richard LenoirDSC_0430Passage Salarnier

Une fois vos emplettes achevées et l’ange de la Bastille en vue, empruntez sur la gauche, la rue Sedaine. Au 37, jetez un coup d’oeil au charmant passage Salarnier, puis admirez la façade du 52-54. Tournez ensuite à gauche dans la charmante rue Popincourt et allez vous perdre dans les petites impasses de cette rue aux allures de village avec ses immeubles de deux étages.

DSC_043752 rue Sedaine52-54 rue SedaineLes courettes de la rue Popincourt

Faites ensuite demi-tour, continuez dans la rue Basfroi, traversez la rue de Charonne pour arriver à la charmante Place St Bernard qui réussit parfaitement à faire la synthèse entre ancien et moderne avant de prendre la rue de la Forge Royale qui date du 1770. Certains affirment qu’une enseigne lui a donné son nom. D’autres remontent en 1370, date à laquelle le roi Charles V fait construire le château des Tournelles. Sa forge semble avoir survécu au château, démoli en 1565. Au n°12, vous trouverez le Cabinet d’Amateur, une galerie d’art spécialiste de street art et dont les placards regorgent de Fred le Chevalier, de Mosko et Associés ou de Toc Toc.

Eglise St Bernard (2)Eglise St Bernard (1)Rue de la Forge RoyaleDSC_0488

Au bout de la rue, vous tomberez sur le grouillant Faubourg St Antoine, une des plus anciennes rues de Paris, tournez à gauche jusqu’au charmant Square Trousseau. Prenez ensuite la rue Théophile Roussel et en face du n°12, vous apercevrez la Fondation de Rothschild (entrée accessible au 8 rue de Prague). Cet ensemble comporte 321 logements réalisés en 1909 par les architectes Henri Provensal (1868-1934) et Gustave Majou et a joué un rôle de laboratoire pour « pour l’amélioration de l’existence matérielle des travailleurs ».

DSC_0507DSC_0509Fondaton RotschildDSC_0523DSC_0514DSC_0520

Poursuivez jusqu’au marché d’Aligre et si vous avez soif arrêtez-vous chez Puerto Cacao, le chocolatier équitable avant de retrouver le Faubourg St Antoine.
Et hop, une idée de balade pour ce week-end!

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

11 comments on “Balade entre Richard-Lenoir et Faidherbe-Chaligny

  1. J’ai vécu dans ce quartier quatre ans avant de quitter la France, et aujourd’hui, à chaque retour à Paris, je me perds dans ces rues du 11e, toute pleine de nostalgie… « C’était bien »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *