Balade dans les Batignolles – Part I

Petit quizz pour bien commencer la semaine, savez-vous d’où vient le nom Batignolles?
J’espère que vous avez une petite idée parce que d’après mes lectures, les interprétations divergent considérablement. Selon ma première source, le nom viendrait des nombreux moulins construits dans le quartier dont la partie d’où tombe de la farine s’appelle le batel. D’autres affirment que le nom dériverait de bastillole/bastidiole (petite maison de campagne), enfin, les derniers estiment qu’il tire son origine du latin batagliona (petite guerre), les terrains ayant servi à de nombreux exercices militaires… Qu’en pensez-vous?

La balade que je vous propose débute Place de Clichy. Pas vraiment glamour à première vue mais toujours animée quelle que soit l’heure du jour et la nuit : cinémas, pharmacie toujours bondée et surtout la Librairie de Paris que j’affectionne tout particulièrement pour sa sélection d’ouvrages pointus et originaux. Empruntez la rue Biot et retrouvez les personnages de Jef Aérosol ainsi que les girafes de Mosko & Associés sur les murs de l’Européen, la salle de concert mythique!

Poursuivez la balade par la rue Lemercier. Au numéro 18, regardez l’immeuble de l’architecte François Orliac.

Arrivés devant le 30, patientez et avec un peu de chance, vous pourrez entrer dans la Cité Lemercier, une petite enclave arborée enchanteresse. Chaque immeuble est précédé d’un petit jardin aux allures de village. Pour la petite histoire, Jacques Brel vécut au n°11 lorsqu’il a quitté le plat pays.

Descendez la rue Lemercier tranquillement le nez en l’air, et si la faim vous guette, arrêtez-vous aux Puces de Batignolles, une petite adresse sympathique où je recommande la salade de boeuf thaï à moins que vous ne préfériez une adresse plus gastro mais également plus chère; dans ce cas, rendez-vous au Bistral un peu plus bas.


Si comme moi, vous êtes amoureux de papier et de cartes, surtout ne loupez pas Intaglio, l’imprimeur du quartier qui créée les plus beaux cartons d’invitation que je connaisse. Dès que j’entre dans cette boutique, une envie subite me prend d’écrire des mots d’amour à tous les gens que j’aime.

Poursuivez votre chemin jusqu’au Parc Martin Luther King, un des rares parcs industriels qui existe à Paris. Construit en 2008, sur la friche, le concepteur du parc a imaginé un espace où petits et grands peuvent trouver leur bonheur : profonds fauteuils en teck, bassin poissoneux, parc de skateboard, aires de jeu, pelouses accueuillantes etc. Il a priviliégié graminées et plantes qui poussent très vite ce qui fait que quatre ans plus tard, le parc remplit toutes ses promesses.

En sortant du parc, prenez la rue Cardinet à gauche, marchez jusqu’à l’avenue de Clichy et plongez au coeur d’un village enchanté, la Cité des Fleurs, ouverte au public de 7h à 19h en semaine et de 7h à 13h les dimanches et jours fériés

Suite de la balade au second épisode, je sais que vous l’attendez déjà avec impatience!

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

13 comments on “Balade dans les Batignolles – Part I

  1. C’est magnifique ! On est tellement loin du Paris « connu »…
    J’adore ce petit coin de verdure, la Cité Lemercier et ces petites maisons de villes adorables !
    Mon rêve de vivre dans une impasse/cité/villa comme celle-ci 🙂

    Vivement le deuxième épisode et merci encore de partager avec nous tes trouvailles 🙂

    • Moi aussi, idéalement, je vivrais bien dans la Cité des fleurs dont j’ai parlé dans un précédent post!
      Ton commentaire m’a mis la pression!!! 😉 Je suis en train de re-écrire au second épisode… et aux découvertes à vous faire découvrir! 😉

  2. J’attends la suite avec impatience. Il y a plus de 20 ans, j’avais un amoureux parisien et nous allions très souvent dans un petit café de la rue Lemercier … ces photos sont un véritable retour vers le passé !

    • Les petits cafés de la rue Lemercier… elle en regorge tellement! Et tous sont bourrés de charme!
      J’espère que ce voyage dans le passé t’a rappelé de bons souvenirs?!

  3. j’arrive en retard :s
    intaglia… je craque pour leurs créations (mon banquier déteste !)
    je me note la balade pour un prochain week-end de soleil 🙂

    • T’inquiète, tu es toujours à l’heure sur ce blog!
      Je vois que tu as déjà poussé la porte de ce petit paradis du papier… et que toi aussi tu es accro, bienvenue au club!

    • Attention à l’imprimeur! Ses créations sont très traitres! Tu ne pourras pas résister!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *