Que faire à Paris au mois d’aout

A toi, le Parisien, qui racontes à tous ceux qui veulent bien l’entendre que « Paris, c’est tellement sympa l’été, on peut enfin profiter de la ville sans personne, et surtout pas de stress, pas de pression, c’est vraiment à la cool« …
…ce que tu ne dis pas : les trois quarts des restos que tu voulais – enfin – tester sont fermés et vous narguent avec leur petite pancarte « de retour le 25 août« , tu fais un crochet de deux kilomètres pour aller chez le marchand de fruits et légumes où il ne reste plus grand-chose (c’est le seul ouvert du quartier), le métro est toujours aussi bondé (trafic réduit pendant l’été).
Mais quand même, Paris, l’été, c’est magique. Rues désertes, calme et surtout une douceur de vivre qui fait souvent défaut le reste de l’année.
Summer in ParisEté
Les terrasses
L’été dernier, j’avais été enchantée par les Quais de Seine réinventés qui redonnait au Parisien un peu d’espace et de liberté. L’idée d’aller prendre l’apéro au Rosa Bonheur me semblait excellente. Sauf au moment où je suis arrivée devant une cohue encore plus dense qu’un RER A en pleine heure de pointe. Il faut croire que les travailleurs de la Défense ont du mal à couper le cordon…
Mais si tu aimes le rosé, les coups de coude et la chaleur humaine, cette adresse est pour toi; sinon tu peux réserver au le Willow recommandé par le Polyedre et par Audrey de Et si on se promenait à Paris pour une soirée calme et tranquillité.

Quais de Seine

  • Cet été, il sera de bon ton de se percher en haut du BHV Marais sur l’Hôtel de Ville. Conseil tranquillité: y aller vers 15h30.
    Pour les autres spots de l’été, consulte l’article de Mlle Bon Plan ou sinon cet excellent article plein de bons plans près d’Opéra ou encore ma découverte-pépite de l’été, le charmant jardin du Café A ou le Warwick Hotel à côté des Champs!
  • Pour la terrasse cachée tranquille dans un cadre digne d’un roman de Jean Teulé, dans le 1er tu te rendras, place de Valois. Le Bistrot sans chichis se situe au milieu des hôtels particuliers… reposant, j’adore!
  • Si tu es dans le 9e, va chez « Juju » sur la place José Rizal à l’angle de la rue de Maubeuge. Il a bien aménagé sa grande terrasse, où tu trouveras souvent une place au soleil (même en fin de journée!)
  • Si tu veux vraiment avoir le choix, consulte les 100 terrasses à tester. Franchement, si tu trouves pas ton bonheur, je peux plus faire grand chose pour toi…

Perchoir BHV Marais

Le pestacle en plein air
Franchement, comme tous les étés à Paris, ça ne manque pas…

  • Le ciné en plein air à la Villette, entre le 23 juillet et le 24 août, avec ses chaises longues et ses plaids en cas de fraîcheur du soir qui propose une programmation éclectique. Difficile de ne pas trouver un film qui te plairait. Moi, j’ai bien envie d’aller voir American Graffiti le 2 août parce que j’aime bien les années 50 et que l’affiche m’a toujours bien plu – Chacun cherche son chat, un des premiers Klapisch qui se passe dans le 11ème arrondissement avec le beau Romain Duris, trooppp jeune… et aller voir un petit Eric Rhomer, le jeudi 24, Pauline à la plage parce que c’est l’été.
  • Paris Quartier d’été jusqu’au 15 août avec une programmation toujours aussi créative et originale!
  • L’incontournable Festival de musique classique, Classique au Vert au Parc Floral, pour les mélomanes, du 2 août au 14 septembre
  • Evidemment Rock en Seine du 22 au 24 août, le rendez-vous des fans de rock qui ambiancera la poussière du parc de Saint Cloud avec comme toujours une affiche fantastique et cette année : Portishead, Arctic Monkeys

Bouquiner
Pas besoin de rester à Paris pour lire mais s’allonger sur une chaise au Luxembourg ou aux Tuileries avec un bon roman, ça n’a pas de prix!
Si vous séchez sur le bouquin à emporter voici la sélection de l’été de Cher Bouquin avec le dernier Jonathan Coe dont j’ai lu tous les romans et dont je suis une fan intégrale, quelques idées de polars pour frissonner et la sélection de Café Mode qui s’approche, cet été, de la mienne :

  • Je partage son amour d’Emmanuel Carrère dont j’ai lu pratiquement tous les romans – La Moustache, Un roman russe, Limonov – et dont j’aime l’écriture agressive et fragile et qui m’a tenu compagnie l’année dernière en Russie ; j’emporterai peut-être D’autres vies que la mienne dans ma valise.
  • The Circle de l’Américain Dave Eggers en anglais mais vraiment facile – qui raconte l’histoire d’une jeune fille qui vient d’être embauchée dans l’entreprise de ses rêves, Le Cercle, inspirée de Facebook, Google et les autres qui ne cesse d’inventer de nouveaux outils et applications pour rendre la vie plus facile et encore plus transparente. Le roman dépeint jusqu’où ces entreprises pourraient exercer leur influence sur notre vie privée dans un futur très proche à l’heure des réseaux sociaux et des bracelets connectés. Un peu effrayant mais passionnant.
  • Les Lisières d’Olivier Adam dont j’avais beaucoup entendu parler, que je viens de commencer et dont le personnage principal et l’écriture me touchent.

Eté_lectureDSC_2321

Les trucs insolites parisiens qu’on a jamais le temps de faire
Parce que l’été, on apprend à redevenir nonchalant, à lever le nez en l’air, c’est un peu l’occasion de découvrir ou de re-découvrir Paris et de flâner dans des coins insolites

Cimetiere des chiens 5Photo du mois_Bienvenue chez moiRue Denoyez_4

Et pout ceux qui ont envie de bistroter sans trouver porte close, la très pratique liste de Paris By Mouth une bible!
Bon mois d’août, les chouchous!

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

10 comments on “Que faire à Paris au mois d’aout

  1. Que de bonnes idées !
    Depuis le temps que j’ai envie de me poser dans le petit Square en bas de chez moi, allez, je dois le tester cette année !
    J’aime flâner au mois d’aout, voir les rues désertes, que c’est agréable de partir en vacances en juillet et de retrouver le calme parisien du mois d’aout !

  2. Merci pour les idées… oui, j’aime Paris en août, mais quand je pars en septembre. Cette année ce n’est pas le cas, les vacances n’arriveront pas avant novembre… donc je ne sais pas si ça aura la même saveur.

    • Tout à fait d’accord avec toi : partir en septembre ou octobre donnent au mois d’août parisien une saveur toute particulière 😉
      Quel est le programme pour novembre?

  3. Que faire ? Flâner bien sûr ! C’est le seul mois de l’année où l’on peut vraiment profiter de la ville, sans devoir faire face à une horde de piétons !

  4. Excellent article qui regorge de bonnes idées !
    J’en parlerai à mes amis parisiens 😉 car je ne sais pas si j’aurai le temps d’y aller en août, peut-être 2 jours mais si mes finances le permettent ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *